Helga fourrure de neige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Démarrage de l'aventure :: Exposition des personnages :: Présentations :: Présentations validées
MessageSujet: Helga fourrure de neige Dim 5 Juin - 12:29

Helga Fourrure de neige Katheryn Winnick

gif
Infos générales
avatar
Bonjour, je m'appelle Helga Fourrure de Neige, j'ai 34 ans et je suis né(e) dans la forêt d'Ombre-Givre. Je travaille en tant que chasseuse. Sinon, je suis hétérosexuelle et je suis promise contre mon grès. Pour finir, j'utilise Katheryn Winnick comme avatar et je fais parti de la race des Semi-homme (lupin).

Famille : Ma meute était autrefois grande et conséquente. Mais suite à son massacre, elle est réduite au nombre de deux autres lupin : Regard de Givre, notre mâle alpha qui aimerait que je soit sa femelle et Tâches de Charbon, ma petite soeur.

Caractère

J'ai vu les miens se faire massacrer, adulte comme louveteaux. Ca laisse pas mal de séquelles. Je hais les humains jusqu'au plus profond de ma chair. Mais je sais que tous ne sont pas pareil, Svenn, par exemple m'a sauvé la vie. Je suis donc indulgente.
Je suis loyale, quoi que puisse penser ma petite meute. Certes Regard de Givre m'a lui aussi sauvé la vie. Mais Svenn est moins puissant que nous. Je me dois de l'aider, au nom de notre amitié. Je le considère comme un louveteau, d'ailleurs, son surnom c'est Poil Bouclé. Je dois le protéger, sinon il mourrait sans doute.
On peut aussi dire de moi que je suis curieuse, joueuse, impitoyable avec mes ennemis et une chasseuse hors paire.


Histoire


La meute
Tous les souvenirs que j'ai dans la meute sont heureux. Nous étions une flopée de louveteaux. Il y avait des affinités, des tension. Tout ce qu'il y a de plus normal pour une communauté.
Puis un jour, des chasseurs arrivèrent. Les mères ont caché leurs louveteaux au même endroit, leur interdisant de bouger ou de faire le moindre bruit. Seulement, c'était sans compter sur mon caractère intrépide et celui de Regard de Givre. On voulait voir la bataille, certains que notre meute allait gagner ! Alors on a creusé un tunnel, vite rejoins par ma soeur. Elle me collait tout le temps. Enfin sur ce coup, ça nous a aidé ! Sous terre, on faisait en sorte d'aller assez loin pour voir sans être vus. J'avais un avantage : mon pelage blanc comme neige qui se camouflait extrêmement bien. On entend les pas, la meute se battait avec brio ! On imaginait notre mâle alpha, le père de Regard de Givre, être victorieux de tous ses ennemis ! On imaginait les corps humains se faire déchiqueter par les crocs et les griffes de nos protecteurs.
Enfin ! Nous pouvons remonter à la surface sans craindre d'être repérés. Mais le spectacle est tout autre que celui escompté. Les corps morts ne sont pas humains, mais lupins. Tâches de Charbon et moi voyons notre mère se faire assassiner. Puis, une fois qu'il n'y a plus d'adultes, les chasseurs cherchent les petits. Ils les massacrent. Vient alors le dépeçage des peaux. Regard de Givre et moi regardons tout, tant dis que Tâche de Charbon se cache les yeux.
A cet instant, je nourris une haine extrêmement profonde envers les humains.

La rencontre
La chasse est la première chose que nous avons dû apprendre. Heureusement, Regard de Givre avait déjà eu quelques leçons, alors que ma soeur et moi étions totalement novices. Les premières fois, c'est lui qui nous disait comment nous y prendre, on restait près de lui. Puis, petit à petit, on a fini par chasser en vraie meute.
La première fois que nous chassons réellement ensemble, je n'ai pas vu un trou dans la neige. Je coursait notre proie, la rabattant vers les deux autres. Ma patte s'est logée dans un trou, elle s'est cassée. L'os sortait de la peau, ça saignait. La douleur était atroce. J'allais mourir, comme ça, bêtement. Je couine. Je ne cherche même pas à attirer Regard de Givre ou Tâches de charbon car ce serait peine perdue. Un loup avec la patte cassée ne vit pas longtemps.
J'entends les pas d'un humain et grogne lorsque je le vois. S'il veut ma peau, il faudra patienter. Je compte me défendre s'il m'approche. Il me parle, je ne comprends pas ce qu'il dit. Mais sa voix se veut calme et rassurante. Il me tend sa main, calmement. Je suis tentée de le mordre mais il est peut-être ma seule chance de rester en vie. Je ne peux pas jouer la difficile, ma santé ne me le permet pas. Je me laisse donc faire. Il arrache un bout de son vêtement et rassemble deux bouts de bois. Il me parle, je ne comprends rien, à nouveau. Il prend ma patte et une douleur lancinante me prend à nouveau, j'en hurle à la lune. Puis il dispose les deux bâtons et le bout de tissus. Il me met dans un sac et me transporte. Je bouge, voulant à tout pris au moins sentir l'air sur mon visage ! Une fois la tête en dehors, ce qui n'a guère été chose facile, je regarde le chemin emprunté.
On arrive dans une grotte et je suis étonnée. Il vit comme nous ! Sauf qu'il allume un feu et je panique ! Mais il est fou !!! Il veut tout faire cramer. J'aboie, je hurle, essaie de m'enfuir. Cet imbécile s'assoit près de feu et porte ses mains encore plus près. J'essaie de le tirer. Mais il me parle calmement et tapote à coté de lui. Je suis intriguée. Je reste méfiante mais m'allonge un peu plus loin, yeux vers le feu.
Pendant deux mois il me soigne et chasse pour deux. J'ai appris quelques mots : Manger, boire, dormir, chasse. Mais je n'ai pas perdu de vue que je dois retourner dans mon semblant de meute. Je ne les oublies pas.

Je pars dans la nuit, une fois que l'humain dort, après lui avoir fait une léchouille. Puis j'essaie de retrouver ma meute, ce que je fais non sans mal. Ils sont heureux de me retrouver ! Mais lorsque je leur raconte pour l'humain, ils se méfient.

Le pouvoir des lupins
Nous savions que nous n'étions pas que des loups et que nos ancêtres avaient développé le pouvoir de se transformer en humain. Et ce pouvoir nous serait transmis. Nous ne savions juste pas quand cela arriverait.
Regard de Givre développe ce pouvoir en premier. Nous dormions et il s'est réveillé en hurlant. On entendait ses os se craquer. Ma soeur était paniquée tandis que j'étais fascinée. Elle plaignait regard de Givre alors que je l'encourageais comme je le pouvais "Tu couine comme Tâche de Charbon face à un cerf !". Je le provoquais pour qu'il trouve la force de continuer à endurer tout ça. C'était impressionnant.
Mon tour arriva 15 lunes plus tard. C'était douloureux. Tellement qu'ensuite je me suis excusée au près de Regard de Givre pour l'avoir insulté. L'apprentissage de la marche sur deux jambes est compliqué. En 1 mois j'arrive finalement à courir sur mes jambes.
Je vous rassure, ce n'est que la première transformation qui est douloureuse !
Puis le tour de ma soeur arrive. Douillette comme elle est, elle s'est évanouie au bout de 2 heures !
Les retrouvailles

Nous préférions rester sous forme de loups. C'était plus confortable et pratique.
Suite à une dispute avec Regard de Givre -au sujet d'un accouplement qu'il voudrait mais que je refuse-, j'ai décidé de faire un tour, loin de "tout ça".
Au bout de quelques heures de marches, j'entends une voix crier. Cette voix je la reconnais, c'est celle de mon sauveur. Je cour en direction des bruits. Plus j'avance et plus je les perçois et les distingue. Deux hommes essaient d'assassiner celui qui m'a soignée ! Sans hésiter une seule seconde, je cours et charge les deux hommes. Je les tue. Toute la haine que j'éprouve envers les humains se fait ressentir. Je suis violente, sanguinaire.
Puis je me tourne vers celui qui, il y a plus de 5 ans m'a soignée et je lui montre ma patte. Elle était légèrement déformée. Je le regarde dans les yeux, d'un air inoffensif.
Dès lors, je prends ma décision. Cet humain avait besoin de moi pour survivre. Et je resterai à ses côtés. Je me transforme devant lui. J'étais nue.
"Pelage étrange... Toi sauvé moi, moi protéger toi. Moi chasser manger toi!"
Il m'offrit ce qu'il appelait des vêtements, m'apprit à parler et se présenta.
C'est ainsi que commença notre voyage qui dure depuis longtemps maintenant.

avatar
Membre
Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 23
Revenir en haut Aller en bas
Helga fourrure de neige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» neige et eau
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Pas sur la neige...[Libre]
» Neige demande un RP...
» Neige, espionne [Fiche PNJ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mundus : Les chroniques oubliées :: Démarrage de l'aventure :: Exposition des personnages :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: